Commande loadentity  - trillium_discovery - trillium_quality - 17.2

Guide de l'administrateur de référentiel Trillium DQ

Product type
Logiciels
Portfolio
Verify
Product family
Product
Trillium > Trillium Discovery
Trillium > Trillium Quality
Version
17.2
Language
Français
Product name
Trillium Quality and Discovery
Title
Guide de l'administrateur de référentiel Trillium DQ
Topic type
Référence
Configuration
Installation
Comment faire
Administration
Aperçu
First publish date
2008
ft:lastEdition
2024-06-03
ft:lastPublication
2024-06-03T07:37:24.988379

La commande loadentity crée une entité réelle en chargeant des données dans une entité copiée. L'entité est d'abord créée à l'aide de la commande copyentity. Les exemples ci-dessous montrent comment utiliser conjointement les commandes copyentity et loadentity.

La commande nécessite de connaître l'identificateur de l'entité dans laquelle vous souhaitez charger les données. Trillium attribue des identificateurs d'entité lors de la création de l'entité.

Lorsque l'exécution de la commande se termine, la commande renvoie un identificateur pour le travail de chargement.

Syntaxe

loadentity <entity_id>

où <entity_id> est le numéro qui identifie l'entité à copier.

Paramètres facultatifs

Paramètre

Description

datasource  <name>

Nom du fichier ou de la table de source de données à partir desquels les données sont chargées. Placez le nom du fichier ou de la table entre guillemets s'il contient des espaces.

skip <number>

Nombre de lignes à ignorer avant de commencer à importer les lignes de données. Toutes les lignes après les lignes ignorées sont chargées dans le référentiel. Par exemple, si le fichier comporte 300 lignes et que vous choisissez d'ignorer les 99 premières, le système charge 200 lignes, en commençant par la 100e.

first <number>

Nombre d'enregistrements à charger à partir du début du fichier (par exemple, les 1 000 premiers enregistrements).

random <percentage>

Le niveau d'échantillonnage aléatoire d'un pourcentage d'enregistrements du fichier.

passrule <business_rule_name>

Nom de la règle de gestion qui définit les lignes ayant réussi utilisées comme filtre de ligne pendant le processus de chargement.

failrule <business_rule_name>

Nom de la règle de gestion qui définit les lignes non conformes utilisées pour filtrer les lignes pendant le processus de chargement.

Exemple

Cette séquence de commandes crée une variable pour l'opération copyentity qui copie l'entité 15 vers une nouvelle entité. La commande loadentity charge les 10 premières lignes de données dans le fichier « sequence two.txt » et les crée en tant qu'entité. Elle renvoie également l'identificateur du travail de chargement.

Remarque : Il est important que la source de données que vous spécifiez corresponde au schéma de l'entité source d'origine spécifiée dans la commande copyentity.
set entid [copyentity 15] 45 loadentity $entid datasource "sequence two.txt" first 10 Successfully started job 394

Cette séquence crée une variable pour copyentity qui copie l'entité 15 vers une nouvelle entité. loadentity ne charge dans l'entité que les lignes conformes à la règle de gestion « highseqrule ». La commande renvoie également l'ID du travail de chargement.

set entid [copyentity 15] 46 loadentity $entid passrule highseqrule Successfully started job 395