Chiffrer un mot de passe de référentiel Jackrabbit pour Spectrum Spatial - spectrum_platform - spectrum_spatial - 23 - 23.1

Guide d'administration Spectrum

Product type
Logiciels
Portfolio
Integrate
Locate
Verify
Product family
Product
Spectrum > Spectrum Platform
Version
23.1
Language
Français
Product name
Spectrum Technology Platform
Title
Guide d'administration Spectrum
Topic type
Référence
Conseils
Comment faire
Administration
Aperçu
First publish date
2007
ft:lastEdition
2023-10-12
ft:lastPublication
2023-10-12T07:14:51.523252

Ces instructions nécessiteront le redémarrage du serveur Spectrum Technology Platform.

L'utilitaire de gestion des mots de passe génère les chaînes chiffrées d'un mot de passe de référentiel en prenant un mot de passe comme entrée et en le chiffrant. Il s'agit d'un utilitaire Spectrum Technology Platform situé sous SpectrumDirectory/server/bin directory. Les types d'entités pris en charge sont neo4j pour modifier et chiffrer un nouveau mot de passe dans la base de données Spectrum Technology Platform Neo4j et spatial pour chiffrer le mot de passe dans le référentiel Spectrum Spatial Apache Jackrabbit.

Pour le référentiel Spectrum Spatial Jackrabbit, il existe deux variantes selon que le référentiel se trouve dans :

  • la base de données Apache Derby standard sur le système de fichiers, ce qui correspond à la configuration par défaut après l'installation ; ou
  • un système de gestion de base de données relationnelle (RDBMS) entièrement configuré, tel que SQL, Oracle ou PostGreSQL, comme décrit dans Configuration d'une base de données de référentiel commune.

L'utilitaire de gestion des mots de passe ne s'applique qu'au deuxième cas, où un SGBDR complet est utilisé.

Dans le premier cas, la base de données Apache Derby est déployée en mode embarqué, de sorte que seule la machine virtuelle Java (JVM) Spectrum Spatial peut y accéder.

Dans le second cas, vous avez créé un utilisateur et un mot de passe de base de données lorsque vous avez configuré le SGBDR en tant que base de données de référentiel commune. Nous vous recommandons d'utiliser un mot de passe fort de plus de 10 caractères, conforme aux règles de mot de passe de votre organisation. L'utilitaire de gestion des mots de passe ne modifie pas le mot de passe de la base de données. Il crée une version chiffrée afin qu'elle ne soit pas stockée en texte brut sur le serveur Spectrum Technology Platform.

Pour chiffrer le mot de passe de la base de données Apache Jackrabbit de Spectrum Spatial, procédez comme suit :

  1. Exécutez l'utilitaire de gestion des mots de passe pour chiffrer un mot de passe de référentiel.
    1. Arrêtez le serveur Spectrum Technology Platform.
      Pour obtenir des instructions sur l'arrêt du serveur Spectrum Technology Platform, consultez le Guide d'administration Spectrum.
    2. Sous Windows, lancez une fenêtre d'invite de commande en tant qu'administrateur (sélectionnez Exécuter en tant qu'administrateur).
      Sous Linux, ouvrez un terminal Linux avec l'autorisation d'exécution sur les répertoires de fichiers Spectrum Technology Platform.
    3. Accédez à SpectrumDirectory/server/bin.
    4. Sous Windows, tapez pmu.bat spatial
      Sous Linux, tapez pmu.sh spatial
    5. À l'invite, entrez le mot de passe du référentiel à chiffrer. L'utilitaire de gestion des mots de passe utilise la clé de chiffrement par défaut pour l'installation de Spectrum Technology Platform. Aucune étape ne permet d'entrer une clé personnalisée.
    Pour vérifier le chiffrement du mot de passe, ouvrez SpectrumDirectory/server/modules/spatial/bootstrap.properties dans un éditeur de texte. Le fichier bootstrap.properties inclut les propriétés :
    • repository.password.isencrypted qui indiquent que le mot de passe du référentiel jackrabbit est chiffré et
    • repository.password quel est le mot de passe du référentiel jackrabbit.
    Remarque : Dans un environnement en cluster, exécutez l'utilitaire de gestion des mots de passe sur tous les nœuds (qui ont le même mot de passe à chiffrer) pour mettre à jour le fichier bootstrap.properties sur chaque nœud. La version chiffrée du mot de passe peut varier d'un nœud à l'autre, mais le déchiffrement rendra le mot de passe d'origine.
  2. Modifiez SpectrumDirectory\server\modules\spatial\jackrabbit\repository.xml pour conserver le mot de passe en tant que variable appelée ${rep.password} comme indiqué ci-dessous pour PostgreSQL. L'opération est similaire pour SQL Server et Oracle.
    <DataSources> 	<DataSource name="spatialrepo"> 		<param name="databaseType" value="postgresql"/> 		<param name="driver" value="org.postgresql.Driver"/> 		<param name="url" value="jdbc:postgresql://[server]:[port]/[database]"/> 		<param name="user" value="[user]"/> 		<param name="password" value="">${rep.password}"/> 		<param name="validationQuery" value="select 1"/> 	</DataSource> </DataSources>
    Remarque : Dans un environnement en cluster, modifiez le fichier repository.xml sur tous les nœuds de la configuration Spectrum Technology Platform.
  3. Redémarrez le serveur Spectrum Technology Platform.
    Pour obtenir des instructions sur le redémarrage du serveur Spectrum Technology Platform, consultez le Guide d'administration Spectrum.

Le mot de passe du référentiel est maintenant chiffré dans Apache Jackrabbit de Spectrum Spatial.

Pour plus d'informations sur le chiffrement du mot de passe de la base de données Spectrum Technology Platform Neo4j, consultez le Guide d'administration de Spectrum.