Ajout d'options d'exécution de flux - dataflow_designer - spectrum_platform - 23 - 23.1

Guide d'administration Spectrum

Product type
Logiciels
Portfolio
Integrate
Locate
Verify
Product family
Product
Spectrum > Spectrum Platform
Version
23.1
Language
Français
Product name
Spectrum Technology Platform
Title
Guide d'administration Spectrum
Topic type
Référence
Conseils
Comment faire
Administration
Aperçu
First publish date
2007
ft:lastEdition
2023-10-12
ft:lastPublication
2023-10-12T07:14:51.523252

Les options d’exécution de flux vous permettent de contrôler le comportement des stages lorsque vous exécutez le flux. Ceci s’avère utile lorsque vous souhaitez avoir la possibilité de modifier le comportement du flux lors de son exécution. Par exemple, vous pouvez souhaiter indiquer une base de données source pour un stage Read from DB lorsque vous exécutez le flux, au lieu d'utiliser la base de données indiquée dans le stage Read from DB du flux.

Cette procédure explique comment exposer des options qui peuvent être définies lors de l’exécution. Après avoir effectué cette procédure, vous pourrez définir des options de flux lors de l’exécution à l’aide de ces techniques :

  • Pour les jobs, vous pourrez indiquer des options d'exécution à l'aide d'un fichier de propriétés d'options de flux et de l'argument -o de Job Executor.
  • Pour les services, vous pourrez indiquer des options d’exécution sous forme d’options de l’API.
  • Pour les services exposés sous forme de service Web, vous pourrez indiquer des options d’exécution sous forme de paramètres dans la requête.
  • Pour les sous-flux, les options d'exécution seront héritées du flux parent et exposées via l'une des méthodes ci-dessus, selon le type de flux parent (job, service ou service exposé sous forme de service Web).

Pour ajouter des options d’exécution à un flux :

  1. Ouvrez le fluxdans Spectrum Enterprise Designer.
  2. Pour configurer les options d'exécution d'un stage dans un flux intégré, ouvrez ce dernier.
  3. Cliquez sur l'icône Options de dataflow de la barre d'outils ou sur Édition > Options de dataflow. La boîte de dialogue Options de dataflow apparaît.
  4. Cliquez sur Ajouter. La boîte de dialogue Définir l'option de flux des données apparaît.
  5. Dans le champ Option name, indiquez le nom à utiliser pour cette option. Il s'agit du nom de l'option qui devra être spécifié lors de l'exécution afin de définir cette option.
  6. Dans le champ Label, vous pouvez spécifier un autre libellé ou conserver le même en tant que nom d'option.
  7. Saisissez une description de l'option dans le champ Description.
  8. Dans le champ Cible, déterminez si cette option doit être appliquée à tous les stages du flux ou à certains stages uniquement.
    Stage(s) sélectionné(s)
    Sélectionnez cette option pour qu'elle ne soit appliquée qu'aux stages que vous spécifiez.
    Tous les stages
    Sélectionnez cette option pour qu'elle soit appliquée à tous les stages du flux.
    Inclut les transformations
    Sélectionnez cette option pour que l'option d'exécution soit mise à disposition des transformations personnalisées des stages Transformer du flux. Si vous choisissez cette option, vous pouvez accéder à la valeur spécifiée lorsque vous l'exécutez dans le script Groovy en utilisant cette syntaxe :
    options.get("optionName")
    Par exemple, pour accéder à une option nommée casing, vous devez l'inclure dans votre script de transformation personnalisé :
    options.get("casing")
  9. Si vous sélectionnez Stage(s) sélectionné(s) dans le champ Cible, le tableau Mapper les options de dataflow aux stages affiche une liste des stages contenus dans le flux. Sélectionnez l'option à exposer comme option de flux. Vous verrez les champs Valeur par défaut et Valeurs conformes se remplir de données lorsque vous sélectionnez votre premier élément.
    Remarque : Vous pouvez sélectionner plusieurs options de telle sorte que l'option de flux puisse contrôler plusieurs options de stages. Si vous faites cela, chaque option que vous sélectionnez doit partager des valeurs conformes. Par exemple, une option présente des valeurs de Y et N, chacune des options supplémentaires doit disposer de Y ou de N dans son ensemble de valeurs, et vous ne pouvez autoriser la valeur en commun à être disponible qu'au moment de l'exécution. Ainsi, si vous sélectionnez une option avec les valeurs Y et N, vous ne pouvez pas sélectionner une option dotée des valeurs E, T, M et L, mais vous pouvez sélectionner une option avec les valeurs P, S et N car les deux options partagent la valeur « N ». Cependant, seule cette valeur « N » est disponible pour cette option, pas « Y », « P » ou « S ».
  10. Si vous voulez limiter les valeurs qu'un utilisateur peut sélectionner, modifiez les options disponibles dans le champ Legal values en cliquant sur l'icône située directement à droite de ce champ.
  11. Pour modifier la valeur par défaut, indiquez une valeur différente dans le champ Valeur par défaut.
    Remarque : Pour un service, vous ne pouvez modifier que les valeurs par défaut avant d'exposer le service pour la première fois. Une fois que vous exposez le service, vous ne pouvez plus modifier les valeurs par défaut à l’aide de Spectrum Enterprise Designer. Au lieu de cela, vous devez utiliser Spectrum Management Console. Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Spécification des Options de services par défaut.
  12. Cliquez sur OK.
  13. Continuez d'ajouter les options souhaitées.
  14. Cliquez sur OK dans la boîte de dialogue des Options du dataflow lorsque vous avez terminé d'ajouter vos options.
  15. Si vous ajoutez une option d'exécution à un flux intégré, vous devez définir le flux parent de l'option d'exécution, ainsi que tous les flux ancêtres, pour que les options soient disponibles lors de l'exécution. Pour ce faire, ouvrez le flux contenant le flux intégré et exposez l'option que vous venez de créer. Si nécessaire, ouvrez le parent de ce flux et définissez-y l'option, etc., jusqu'à ce que l'option de flux soit définie pour tous les ancêtres.

    Par exemple, imaginons que vous disposiez d'un flux nommé « A » contenant un flux intégré nommé « B », contenant à son tour un flux intégré nommé « C », de sorte que votre hiérarchie de flux intégrés ressemble à : A > B > C. Si vous souhaitez exposer une option nommée Casing dans un stage du flux intégré « C », vous devez ouvrir le flux intégré « C » et y définir l'option. Ensuite, vous devez ouvrir le flux intégré « B » et y définir l'option. Pour finir, vous devez ouvrir le flux « A » et y définir l'option, pour qu'elle soit disponible lors de l'exécution.

Le flux est désormais configuré pour permettre la spécification des options lors de l'exécution.