Création de jointure entre les tables - Automate_Studio - Latest

Guide de l’utilisateur d’Automate Studio avec Studio Administrator

Product type
Logiciels
Portfolio
Integrate
Product family
Product
Automate > Automate Studio
Version
Latest
Language
Français
Product name
Automate Studio
Title
Guide de l’utilisateur d’Automate Studio avec Studio Administrator
Topic type
Administration
Installation
Comment faire
Aperçu
First publish date
2018
ft:lastEdition
2024-05-23
ft:lastPublication
2024-05-23T17:24:14.440011

Lorsque vous ajoutez des tables à l'espace de travail, Studio Query crée automatiquement des jointures entre les clés primaires. S’il n’existe pas de clés primaires, Query crée des jointures entre les clés d’index.

Cependant, les jointures automatiques peuvent ne pas lier les champs nécessaire à la requête. Dans ce cas, vous pouvez supprimer les jointures et en ajouter de nouvelles en faisant glisser le champ d’une table et en le déposant dans l’autre en utilisant la commande Rechercher une table de jointure Les champs devraient porter le même nom, avoir la même taille et correspondre au même type de données.

Vous pouvez ajouter des jointures entre les champs, même s’ils n’ont pas le même nom, la même taille et le même type de données. Cependant, effectuez cette opération uniquement si les données sous-jacentes dans les tables vous sont familières. Si les jointures ne sont pas indexées, l’exécution de la requête dure plus longtemps.

Remarque :

Query ne remplit pas automatiquement les champs des jointures discordantes.

Vous pouvez non seulement créer des jointures dans des tables normales, mais également joindre des tables cluster et pool et des vues. Vous pouvez également joindre une table à elle-même (la seconde instance de la table s’appelle l’alias).

Important : Si vous utilisez plusieurs tables, elles doivent être jointes. Si les tables de la requête ne sont pas jointes, la requête ne s’exécute pas.

Recherche de jointures

  1. Dans l’espace de travail, cliquez sur une table.
  2. Dans l’onglet Espace de travail, cliquez sur Rechercher une table de jointure.
  3. Cliquez sur les menus déroulants pour choisir les tables à joindre.

    Studio affiche la liste des jointures directes.

  4. Cochez la case de la jointure appropriée, puis cliquez sur Appliquer les jointures sélectionnées.

Recherche de jointures intermédiaires

Si la commande Rechercher une table de jointure ne trouve pas de liaisons entre deux tables, vous pouvez rechercher une troisième table à connecter à chacune d’entre elles (à l'instar d’un pont). Ces connexions sont des jointures intermédiaires.

  1. Dans la zone Rechercher des jointures, cliquez sur Jointures intermédiaires.

    Studio affiche la liste des jointures directes

  2. Cochez la case de la jointure appropriée, puis cliquez sur Appliquer les jointures sélectionnées.

Ajout manuel de jointures

Création d’une jointure entre deux tables

  • Faites glisser un champ d’une table vers le champ correspondant dans l’autre table.

Tous les téléchargements depuis les tables jointes s’effectue en fonction d’une jointure interne ; tous les enregistrements correspondants sont téléchargés.

Jointure d’une table à elle-même

  1. Double-cliquez sur le bouton Ajouter à l’espace de travail pour ajouter la table et ses alias à la zone de création de requête. Par exemple, si la table est MARA, son alias est MARA1.
  2. Pour créer la jointure, faites glisser un champ de la table ou de l’alias vers le champ correspondant dans la table ou l’alias.

Tous les enregistrements correspondants sont téléchargés.

Jointures externes de gauche

Vous pouvez utiliser des jointures externes de gauche pour télécharger des données depuis une table, même si la seconde table ne contient pas d’enregistrements correspondants. Notez que les jointures externes de gauche peuvent ralentir la requête et qu’elles utilisent plus de ressources de traitement sur le système SAP.

Une jointure externe de gauche a une flèche qui pointe vers la table de gauche.

Conversion des jointures internes en jointures externes de gauche.

  1. Cliquez avec le bouton droit sur le lien de jointure entre les tables.
  2. Dans le menu de raccourcis, cliquez sur Convertir en jointure externe de gauche.

    Un message d’avertissement rappelle que la conversion d’une jointure externe de gauche peut ralentir la requête.

Suppression ou conversion d’une jointure externe de gauche

  1. Cliquez à droite sur la jointure externe gauche.
  2. Dans le menu des raccourcis, cliquez sur Supprimer ou sur Convertir en jointure interne.

Conditions de création de jointures externes gauches

  • Dans jointures externes, seule la jointure externe de gauche est prise en charge.
  • Une requête ne peut contenir qu’une seule jointure de gauche.
  • Une requête ne peut contenir que 25 tables.
  • La table à droite d’une jointure externe gauche ne peut être la table de droite de n’importe quelle autre jointure.
  • Pour une jointure externe de gauche entre deux tables, aucun autre type de jointure n’est autorisé dans leurs champs.
  • Les champs dans la table de droite ayant une jointure externe gauche ne peuvent pas être utilisés pour sélectionner des critères.
  • Une requête avec une jointure externe de gauche modifiée dans la version précédente de Query peut ne pas générer des résultats exacts.
  • Lors de la création de nouvelles jointures externes dans une requête ayant déjà une jointure externe de gauche :
    • toutes les entrées seront conformes aux conditions de jointure externe de gauche.
    • La sélection de jointures dans la grille peut désactiver les autres jointures du fait des limitations de jointure externe de gauche.
    • Si Automate Function Module est antérieur à la version 10.2 et que vous exécutez une requête avec une jointure externe de gauche, la requête ne s’exécutera pas.

Suppression d'une jointure

  • Cliquez avec le bouton droit sur la ligne de jointure à supprimer et cliquez sur Supprimer.

Jointures discordantes

Automate Query autorise les jointures entre les champs indexés et non indexés, ainsi qu’entre les champs ayant des longueurs de caractères différentes. Mais le type de données, le matériau, le numéro, l’unité d’organisation, etc. doivent être identiques.

Les jointures entre les autres champs qui ne correspondent pas peuvent être autorisées, mais aucune donnée ne peut être extraite. Dans ce cas, Query affiche un avertissement signalant qu’aucune donnée ne peut être téléchargée via la jointure.

Liens de clé primaire et liens de table de vérification

Une jointure par clé primaire est possible lorsque les clés primaires des tables portent le même nom de champ, ont le même type de données et ont la même taille de champ. La clé primaire est indiquée par une icône de clé jaune clé primaire. Les index sont signalés par une clé bleue inversée.clé d’index.

Remarque :

si les clés primaires sont liées, les clés d’index ne sont pas jointes automatiquement.

Un lien de table de vérification existe quand deux tables sont liées par des champs de clé étrangère. Une table affecte certains de ses champs comme clés primaires de l’autre table appelée table de vérification.