Options dans Studio - Automate_Studio - 24.0

Guide d’installation et de mise à niveau d’Automate Studio avec Evolve

Product type
Logiciels
Portfolio
Integrate
Product family
Product
Automate > Automate Studio
Version
24.0
Language
Français
Product name
Automate Studio
Title
Guide d’installation et de mise à niveau d’Automate Studio avec Evolve
Copyright
2024
First publish date
2018
ft:lastEdition
2024-05-23
ft:lastPublication
2024-05-23T17:20:23.226570

Lorsque vous cliquez sur Options dans l’onglet Fichier, les options de Transaction, Query ou des deux s’affichent en fonction des licences dont vous disposez.

Pour rétablir les valeurs par défaut de toutes les options, cliquez sur Restaurer les valeurs par défaut.

Remarque :

Il n’est pas forcément clair si un fichier de trace RFC a été généré ou pas. S’il a été généré, son emplacement peut être inconnu. Pour résoudre ce problème, reportez-vous à Fichiers de trace RFC.

Emplacements

Cliquez sur Emplacements pour changer les emplacements par défaut de stockage des fichiers de données, des fichiers script, des fichiers journaux et de trace et des fichiers de dictionnaire de données.

Paramètres de données

Cliquez sur Paramètres des données pour changer les paramètres des fichiers de données qui utilisent votre script. Vous pouvez définir le nombre de scripts à afficher sous Scripts récents, et le nombre d’enregistrements à afficher sous Afficher l’aperçu des enregistrements.

Paramètres de données

Indicateur par défaut de saut de champ (Transaction uniquement) : choisissez un symbole dans la liste ou saisissez le symbole à utiliser dans les champs qui ne contiennent pas de données. L'indicateur recommande à Studio de ne pas envoyer de valeur vierge à partir d'Excel et de remplacer les données qui se trouvent déjà dans SAP.

Remarque : pour supprimer les symboles personnalisés, cliquez sur Restaurer les paramètres par défaut pour rétablir les paramètres d'origine de toutes les options Studio.

Nombre d’enregistrements par défaut à télécharger (Query uniquement) : saisissez un nombre ou TOUS (ALL).

Remplacer les paramètres régionaux des dates : cochez cette case, puis cliquez sur la liste et choisissez un format de date à utiliser à la place du format défini dans les paramètres Windows.

Fichiers de données

Enregistrer un fichier de données : choisissez l’instruction par défaut pour l’enregistrement du fichier de données : Ne pas enregistrer, Enregistrer à la fin de l’exécution ou Enregistrer après [n] enregistrements (Transaction uniquement).

Les paramètres Enregistrer le fichier de données s’appliquent aux scripts individuels uniquement. Ils ne s’appliquent pas aux scripts chaînés.

Afficher les préférences

Afficher les scripts récents : choisissez le nombre de scripts dans la liste déroulante (5, 10 ou 15).

Préférences de lecture des données

Indiquer que le téléchargement de données remplace les données existantes (Query uniquement) : cochez cette case pour qu'une exécution Query ne remplace pas les valeurs existantes dans votre fichier de données.

Tel que stocké/Tel qu’affiché : (Transaction uniquement) : Tel qu’affiché enregistre uniquement les données qui figurent dans le fichier de données en fonction du format du champ. Tel que stocké envoie les données brutes. Pour le texte long ou les chaînes longues, choisissez Tel que stocké.

Supprimer les espaces de début (Transaction uniquement) : cochez cette case pour supprimer les espaces avant les données dans un champ avant de les envoyer vers le système SAP.

Supprimer les espaces de fin (Transaction uniquement) : cochez cette case pour supprimer les espaces après les données dans un champ avant de les envoyer vers le système SAP.

Paramètres Excel

Colonne de journal : cliquez sur Première colonne ou sur Dernière colonne pour indiquer l’emplacement par défaut vers lequel Studio envoie les messages d’erreur.

Ligne de début des téléchargements (Query uniquement) : la ligne par défaut est 2.

Activer l'association automatique après l'enregistrement : cochez cette case pour exécuter l'association automatique après un enregistrement avant d'ouvrir le mappeur.

Activer le complément Excel : cochez cette case pour que le complément Runner apparaisse dans Excel.

Important : Seul l'administrateur peut activer ou désactiver le complément d'Excel.

Arrêter l'exécution après [n] lignes vides (Transaction uniquement) : lorsque Transaction trouve le nombre défini de lignes vides consécutives, le script s'arrête.

Synchronisation automatique du mappage

Options par défaut : choisissez la manière dont Studio ajuste le mappage lorsque vous faites glisser les champs de l’aperçu Excel vers le mappeur. Remplacer associe le nouveau champ à la colonne. Insérer avant place le nouveau champ avant le champ sélectionné et déplace tous les champs vers la droite. Conserver maintient le mappage de champ d’origine et ajoute le nouveau champ à la même colonne.

Vous pouvez remplacer ces paramètres par défaut dans le menu déroulant Valeur du mappeur.

En-tête Excel

Pour éviter de remplacer le formatage personnalisé, cochez des cases ou toutes les cases ci-dessous.

Ne pas écrire l’élément d’en-tête et les en-têtes de poste : cochez cette case pour empêcher la Gestion des écritures comptables d’écrire des en-têtes dans la feuille de travail Excel où la solution est publiée.

Ne pas écrire les en-têtes d’élément de journal : cochez cette case pour empêcher l’Écriture comptable d’écrire les en-têtes de colonne de journal.

Conserver le formatage des en-têtes : cochez cette case pour conserver le formatage personnalisé des cellules et des colonnes lorsque vous écrivez des en-têtes.

Paramètres SAP

Indiquez comment SAP doit fonctionner lorsque vous accédez aux données en utilisant Studio.

Configuration

Fichier de connexion : cliquez sur Parcourir et accédez au fichier .ini, puis cliquez sur Ouvrir. Si l'emplacement n'est pas spécifique, Studio recherchera un emplacement en fonction de l'environnement et des paramètres par défaut.

Remarque : Remarque : si vous utilisez SAP GUI 740, accédez au fichier SAPUILandscape.xml et non pas au fichier .ini.

Bibliothèque SNC : pour les systèmes 64 bits, cliquez sur Parcourir et recherchez votre fichier de configuration de la connexion unique. Ce paramètre n'est pas disponible pour les systèmes 32 bits.

Connexion SAP

Rester connecté pendant toute la session : cochez cette case pour rester connecté à SAP pendant toute la session Studio.

Langue de connexion par défaut : saisissez le code de la langue que doit utiliser Studio lors de la connexion à SAP. La valeur par défaut est EN (anglais).

Paramètres d'enregistrement

Mode d'enregistrement par défaut (Transaction uniquement) : sélectionnez le mode à utiliser pour enregistrer la plupart des transactions SAP. Lorsque vous lancez l'enregistrement d'une transaction, les options de mode d'enregistrement disponibles varient selon que le système SAP que vous utilisez dispose de Automate Function Module.

Extraire les informations de type de champ : cochez cette case pour inclure le type des champs ou des tables nommés dans le mappeur. Par exemple, BDC_CURSOR et BDC_OKCODE n'ont pas de types de champs et aucun type de champ n'est donc affiché.

Les types de champs sont affichés dans tous les modes d’enregistrement : sans traitement par lots avec contrôles, sans traitement par lots sans contrôles, traitement par lots et Scriptage GUI. Lorsque le scriptage GUI est utilisé, les types de champs sont extraits uniquement lorsque le champ peut être converti dans le format du mode sans traitement par lot ou par traitement par lot et qu'un nom de champ existe.

Remarque : Runner affiche les informations de champ, mais ne les extrait pas.

Avancé

Autoriser les exécutions en utilisant Virsa FireFighter ou GRC (Transaction uniquement) : cochez cette case pour autoriser les transactions de scriptage GUI dans une session SAP GUI lancée via Virsa Firefighter. Décochez l'option si vous ne voulez pas attacher des sessions SAP GUI ouvertes déjà lancées via Virsa Firefighter. Voir Utilisation de Transaction avec Virsa Firefighter pour plus d'informations.

Autoriser le scriptage GUI multithread (Transaction uniquement) : si le composant GuiXT est présent sur le système SAP, SAP peut tenter d’appeler un objet COM, et le script peut se bloquer après une exécution, ou ne pas s’enregistrer correctement. Pour résoudre ce problème, avant d’enregistrer et d’exécuter le script, sélectionnez Autoriser le scriptage GUI multithread.

Important : Contactez le support Automate avant d’activer ce paramètre.

Afficher les messages longs lors de l’exécution en mode de débogage (Transaction uniquement) : cochez cette case pour afficher les messages descriptifs lors de l’exécution du script Transaction en mode de débogage.

Remarque : l'extraction des messages prolonge le temps de traitement. Décochez le paramètre pour afficher uniquement les messages courts ou lorsque vous exécutez un grand nombre de lignes de données en mode de débogage.

Activer Adaptive Query Throttling (Query uniquement) : activez la fonction pour que l'exécution de la requête ne surcharge pas le système SAP.

Délai d’expiration de l’exécution Query (en secondes) (Query uniquement) : définissez le délai maximum entre le début de l’exécution et le téléchargement des résultats. Si Query ne peut pas renvoyer les résultats dans les délais, la requête est automatiquement annulée.

Journaux et erreurs

Lorsque vous exécutez un script, Studio fournit des informations sur l’exécution. Ici, vous pouvez indiquer comment les informations doivent apparaître.

Identification des erreurs

Préfixes des erreurs (Transaction uniquement) : Cochez cette option pour que chaque message d'erreur commence par le texte que vous entrez dans les zones Erreurs et Erreurs corrigées.

Mettre en évidence les erreurs (Transaction uniquement) : Cliquez sur cette option pour mettre en évidence chaque erreur dans la couleur que vous choisissez dans les zones Erreurs et Erreurs corrigées.

Inclure dans l'en-tête de message de journal

(Transaction uniquement)

Sélectionnez chaque élément qui doit apparaître dans l'en-tête de la colonne Journal.

Gestion des erreurs

Arrêter l'exécution après [n] erreurs (Transaction uniquement) : Transaction arrête l'exécution lorsqu'il trouve le nombre d'erreurs entré dans cette zone.

Les outils de trace génèrent des fichiers que l'équipe du support peut utiliser pour identifier la cause principale des problèmes qui peuvent apparaître dans Studio. Dans la zone Options Studio, vous pouvez sélectionner la trace à activer. Après l’exécution du script, désactivez la trace.

Important : Un avertissement s’affiche indiquant que le fichier de trace contiendra vos données. Si vous ne voulez pas envoyer les données au support client d’Automate, utilisez les données de test pendant que les outils de trace sont actifs.

Les fichiers trace sont stockés dans le dossier des journaux. L’emplacement par défaut est C:\Users\<nom d’utilisateur>\Documents\Automate\Studio\Log.

Remarque : Vous pouvez définir l'emplacement du dossier dans l'onglet Emplacements de la boîte Options Studio.

Proxy et e-mail

Selon le pare-feu et les stratégies d’e-mail, votre entreprise peut choisir de diriger les e-mails via le serveur de messagerie interne au lieu de passer par le serveur de messagerie par défaut d’Automate.

Remarque : Il est possible d'ajouter des pièces jointes aux messages électroniques envoyés via un serveur interne. Des pièces ne peuvent pas être jointes aux messages routés via le serveur de messagerie par défaut d’Automate.

Paramètres proxy

Si votre entreprise utilise un serveur proxy, contactez l'administrateur système pour connaître les paramètres corrects.

Notification par e-mail

Utiliser le serveur de messagerie Exchange de l'entreprise pour envoyer des e-mails de notification : cochez cette case pour router les e-mails via un serveur de messagerie interne, puis entrez les informations suivantes :

  • Serveur Microsoft Exchange : saisissez le nom du serveur Microsoft Exchange du compte interne.
  • Port du serveur : saisissez le numéro de port. Le service informatique peut vérifier le numéro de port pour votre entreprise. La numéro de port par défaut du serveur est 25.
  • Adresse e-mail d'expédition : saisissez l'adresse e-mail Exchange Server qui envoie le message.
  • Taille maximum de pièce jointe (Mo) : indiquez la taille maximum des pièces jointes qui ne doit pas dépasser la taille autorisée sur Exchange Server.
Remarque : Studio envoie des e-mails avec des pièces jointes uniquement lorsque l'utilisateur est connecté au système avec son authentification de domaine.

Champs d'autorisation

Le tableau Champs d’autorisation s’applique uniquement aux exécutions sur les systèmes SAP ne disposant pas de Automate Function Module.

Sur cet écran, vous pouvez voir les champs que vous êtes autorisé à utiliser pour exécuter des requêtes. Vous pouvez ajouter ou supprimer des objets depuis la liste par défaut.

  • Ajouter un nouvel objet d’autorisation : cliquez pour ouvrir la zone Ajouter un nouvel objet d’autorisation, où vous pouvez définir la table, l’objet, le champ et fournir un texte descriptif.
  • Modifier : cliquez pour ouvrir la boîte Modifier un objet d'autorisation où vous pouvez changer les autorisations existantes.
  • Supprimer : cliquez pour supprimer l'objet d'autorisation.
    Important : s'il existe des restrictions dans SAP pour des objets répertoriés, les données téléchargées par la requête reflèteront ces restrictions.

Evolve

Cliquez sur Evolve pour changer vos emplacements de serveur pour le stockage des solutions.

Avertissement du serveur de production

Ajouter : cliquez pour ajouter un serveur à la liste des serveurs de production.

Supprimer : cliquez pour supprimer le serveur sélectionné dans la liste des serveurs de production.

Activer l’avertissement : cliquez pour activer l’avertissement du serveur de production. Cette option envoie une alerte aux utilisateurs chaque fois qu'ils exécutent un script sur un serveur de la liste des serveurs de production.

Systèmes SAP

Dans le menu déroulant Système SAP/Données d’identification, les systèmes déjà définis sur le site Evolve ont des icônes en forme de globe et de clé. Choisissez le système approprié, puis entrez vos données d’identification.

Les données d’identification sont enregistrées dans Evolve, et vous pouvez les utiliser pour la connexion automatique.

Si vous êtes administrateur dans Evolve, vous pouvez également utiliser ces options pour définir un système dans Evolve. Cliquez sur un système ayant une icône de clé, ou sur Personnalisé, puis entrez les informations système.

Remarque : Vous pouvez ajouter le même serveur plusieurs fois avec différents noms de connexion.