Autorisations SAP nécessaires pour Studio - Automate_Studio - 24.0

Configuration système requise pour Automate Studio

Product type
Logiciels
Portfolio
Integrate
Product family
Product
Automate > Automate Studio
Version
24.0
Language
Français
Product name
Automate Studio
Title
Configuration système requise pour Automate Studio
Copyright
2024
First publish date
2018
ft:lastEdition
2024-05-23
ft:lastPublication
2024-05-23T17:23:21.325543

Les autorisations nécessaires pour Studio 12.1.x varient selon que vous utilisez le module Transaction ou le module Query.

Les modules Studio 12.x pour Transaction et Query protègent complètement les fonctions de sécurité SAP®. En aucun cas les modules Transaction et Query remplacent les restrictions d’autorisations SAP qui vous sont appliquées.

Dans la plupart des cas, ces autorisations SAP sont déjà définies. Cependant, si vous avez essayé le module Transaction ou Query et que vous ne pouvez pas l’utiliser ou que vous recevez des messages d’erreur, les informations suivantes peuvent vous aider, ainsi que l’équipe de sécurité, à comprendre l’autorisation SAP requise pour l’utiliser avec les modules Transaction et Query et résoudre le problème.

Transaction : Autorisations SAP requises

Les clients qui exécutent SAP avec la pile 700 Support Pack 24 de base ou une pile supérieure doivent mettre en œuvre le module WFM (Winshuttle Function Module) personnalisé pour que les modes d’enregistrements non-batch fonctionnent.

Autorisation Transaction via SAP GUI :

Le module Transaction ne peut pas exécuter une transaction si vous ne pouvez pas l’exécuter dans SAP GUI. Si vous n’avez pas accès à une transaction, obtenez l’autorisation associée avant l’enregistrement ou exécutez cette transaction dans le module Transaction.

Autorisation RFC (Remote Function Calls) :

le module Transaction effectue des appels RFC vers SAP. Vous devez disposer de cet accès supplémentaire. Dans la majorité des cas, vous avez déjà reçu ces autorisations. Les objets suivants avec les valeurs indiquées doivent figurer dans votre profil utilisateur SAP pour utiliser le module Transaction.

Pour l’objet d’autorisation S_RFC :

• Champ RFC_TYPE valeur FUGR (groupe de fonctions)

• Champ valeur ACTVT 16 (execute) ou *

• Champ RFC_NAME

Les valeurs suivantes sont requises pour exécuter des fichiers script : SYST, SRFC, SUSR, RFC1, RFCH, SBDC, ATSV, STTF, SDTX

Les valeurs additionnelles suivantes sont requises pour l’enregistrement de fichiers script : SBDR, SCAT, STTM, SDTX

Les valeurs suivantes sont requises pour pouvoir utiliser l’attachement de document : BDS_BAPI

En outre, l’accès à l’objet S_BDS_DS est nécessaire avec toutes les valeurs, à l’exception de lock et delete.

La valeur suivante est requise pour pouvoir utiliser la liste des valeurs SAP (F4) avec les formulaires : SWFMOD_Workflow

Les valeurs suivantes sont requises pour l’aide Addin F4 : RHF4

Les valeurs suivantes sont requises pour WFM v11 :

Auto-vérification WFM rfms : /WINSHTLQ/*

F4 dans WFM : SIMG, BDL5

Enregistrement dans WFM : SBDR, SCP2

Enregistrement, format utilisateur dans WFM : RFC1, SU_USER

Exécution de Query en arrière-plan dans WFM : BDL3, THFB

Appel BAPI de calcul des prix dans WFM : WVK8

Appel de fonctionnalité principale de fournisseur via Direct dans WFM : FIN_AP_AR_BANK, 1011, BAPT, 1013

Appel de fonctionnalité principale client via Direct dans WFM : SZAK

InfoSet SQ02, requêtes SQ01 dans WFM : AQCF

Pour vérifier qu’un utilisateur est autorisé à utiliser un rFM, le module Transaction vérifie que l’utilisateur dispose de l’autorisation EXECUTE(16) sur le groupe Function. Par conséquent, lorsqu’un module Function s’exécute, il accède aux structures définies aussi dans le groupe Function et l’autorisation pour le groupe Function est donc nécessaire.

La transaction Authority_Check rFM détermine si l’utilisateur est autorisé à utiliser le module Function d’un groupe Function donné.

Autorisations de table :

le module Transaction peut obtenir des journaux, des commentaires étendus, des descriptions de champs et des messages pendant le débogage. Pour cela, l’utilisateur doit avoir accès à certaines tables. L’accès au niveau des tables est contrôlé par l’objet d’autorisation S_TABU_DIS. Transaction doit accéder aux tables suivantes : T100, TFDIR, DD03L, DD04L, TSTCT, D020T et DD03M. Pour activer cet accès, définissez l’autorisation suivante :

Objet d’autorisation : S_TABU_DIS

Groupe d’autorisations de champ (DICBERCLS) = SS, &NC&

Champ Activité (ACTVT) = 03 (affichage uniquement)

Transaction (non-AFM)

Nom de la table Fonction
TSTCT Obtention de la description du code de transaction
D020T Obtention de la description de l’écran
DD03M Obtention de la description de champ
TFDIR Vérifier que le mode de débogage est pris en charge
T100 Extraction de message
DD03L Récupération des types de données correspondant aux champs

Autorisation de scriptage IU :

outre les appels RFC, le module Transaction permet aussi d’accéder au système SAP en utilisant le mode de scriptage SAP GUI. Pour vérifier si le mode de scriptage GUI est activé, examinez l'extrémité droite de la barre d'état SAP GUI.

icon to the right of ins

Si elle contient une icône zébrée bleu, blanc, rouge, cela implique que le scriptage GUI est activé.

Si l'icône est absente, demandez au personnel de sécurité d'utiliser la transaction RZ11 pour activer le scriptage GUI. Pour l’activer sur le serveur SAP, l’administrateur doit affecter la valeur TRUE au paramètre de profil sapgui/user_scripting sur le serveur d’applications. Pour activer ce paramètre, exécutez la transaction RZ11. Voir la note OSS 480149 pour plus d'informations.

D’autre part, activez le scriptage sur la machine frontale SAP GUI comme suit :

  1. Ouvrez la boîte de dialogue Options à partir de l’écran principal de l’UI.

    options command on customize local layout menu

  2. Sélectionnez l’onglet Scriptage, puis cochez la case Activer le scriptage.

    Activer la case à cocher de scriptage sous les paramètres utilisateur

Tableau des autorisations SAP

Groupe de fonctions

Instance

Mode

Description

SBDC Exécuter Run- étape par étape Lot  
  Enregistrement Scriptage IU pour le portail Ep  
  Exécution Scriptage IU pour le portail Ep  
ATSV Exécution Mode Batch  
SUSR Enregistrement    
  Exécution    
SBDR Enregistrement Lot  
  Enregistrement Non-batch sans contrôles  
  Enregistrement Non-batch avec contrôles  
STTM Enregistrement Non-batch avec contrôles  
SCAT Enregistrement Non-batch avec contrôles  
STTF Exécution Non-batch avec contrôles  
  Exécution Non-batch sans contrôles  
RFC1 Enregistrement TOUT Vérifier la présence de module de fonction avant de les appeler
  Exécution TOUT  
RFC1 Exécution Non-batch  
SDTX Enregistrement TOUT  
  Exécution TOUT  
RHF4 Aucun(e) Aucun(e) Aide F4 Module complémentaire
/winshtl/txafugr Enregistrement TOUT Leur existence est vérifiée, puis ils sont appelés.
  Exécution TOUT  
/winshtl/txufugr Enregistrement TOUT Leur existence est vérifiée, puis ils sont appelés.
  Exécution TOUT  
SYST Connexion    
SRFC      
RFCH      
       
Table Instance Mode Commentaires
TSTCT Enregistrement TOUT sauf scriptage IU Description du code de transaction
D020T Enregistrement TOUT sauf scriptage IU  
DD03M Enregistrement TOUT  
TFDIR Mode Exécution étape par étape TOUT Appelé pour les éditions SAP antérieures à 45
T100 Exécution TOUT sauf scriptage IU  
  Exécution BAPI avec journal étendu  

Query : Autorisations SAP nécessaires

Autorisation RFC (Remote Function Calls) :

Le module Studio v12 Query exécute des appels RFC vers SAP. Vous devez disposer de cet accès supplémentaire. Dans la majorité des cas, vous avez déjà reçu ces autorisations. Les objets suivants avec les valeurs indiquées doivent figurer dans votre profil utilisateur SAP pour utiliser le module Query.

Pour les objets d’autorisation S_RFC :

  • Champ RFC_TYPE : FUGR (groupe de fonctions)
  • Champ ACTVT : 16 (execute) ou *
  • Champ RFC_NAME : *

Créer et exécuter : RFCH, RFC1, SRFC,SUSO,SUSR,SYST

Valeur F4 – RHF4

Créer et exécuter : SDIFRUNTIME

Enregistrement de code de transaction dans la table SBDR, SDTX, SBDC,

InfoSets SQ02 et requêtes SQ01 : INSTALL, AQRC

Les valeurs suivantes sont requises pour WFM v11 :

Auto-vérification WFM rfms : /WINSHTLQ/*

Processus LDB via WFM : SDIFRUNTIME

Segment orphelin dans WFM : SGWY

Autorisations de table :

Pour accéder à une table dans le module Query, vous devez disposer d’un accès au niveau table. Dans SAP, l’accès au niveau table est indépendant d’une transaction. Par exemple, il se peut que vous ayez accès à la transaction MM01 qui utilise la table de données de base de l’article (MARA), mais cela ne vous donne pas un accès automatique à la table. L’accès au niveau table est contrôlé par l’objet d’autorisation S_TABU_DIS des tables dépendantes du client et par S_TABU_CLI pour les tables indépendantes du client.

Noms des tables non-WFM Query :

Nom de la table

Fonction

DD02T Obtenir la description de table SAP
DD17S Extraire tous les champs correspondant à la table
DD03L Renvoyer une table de données avec l’indicateur de clé de la table
DD02L Rechercher le type d’une table
DD02V Rechercher le type d’une table et sa description depuis une vue.
DD27VV Obtenir tous les champs correspondant d’une vue
DDFTX Rechercher une description de champ dans une table

Objet d’autorisation :

S_TABU_DIS

Champs:

Groupe d’autorisations (DICBERCLS) : &NC&

Activité (ACTVT) : 03 (Affichage)

Par exemple :

La plupart des tables dépendantes du client dans SAP sont affectées à un groupe d’autorisations spécifiques dans la table SAP TDDAT dans le champ CCLASS. Par exemple, la table MARA est affectée au groupe d’autorisations MA.

Pour pouvoir accéder à la table MARA, le groupe d’autorisations MA doit être affecté à votre profil SAP dans l’objet d’autorisation S_TABU_DIS, comme indiqué ci-dessous :

Objet d’autorisation :

S_TABU_DIS

Champs:

Groupe d’autorisation (DICBERCLS) : MA (pour la table MARA)

Activité (ACTVT) : 03 (Affichage)

Remarques

  • Chaque table peut appartenir à un groupe d’autorisations différent. Pour pouvoir accéder à des tables différentes, votre profil doit disposer de l’autorisation appropriée pour les groupes concernés.
  • Pour les tables indépendantes du client (où le champ « MANDT » ne figure pas), l’objet d’autorisation suivant doit figurer dans votre profil SAP :

    Objet d’autorisation :

    S_TABU_CLI

    Champs:

    CLIIDMAINT : X

  • Si la table nécessaire ne figure pas dans la table SAP TDDAT, vous pouvez affecter la table au groupe d’autorisations en affectant ce qui suit :

    Objet d’autorisation :

    S_TABU_DIS

    Champs:

    Groupe d’autorisations (DICBERCLS) : &NC&

    Activité (ACTVT) : 03 (Affichage)